Indoor D3 – Phase aller à Carpentras 24/25 Octobre

Retour sur l’Aller

Samedi 24/10

8h00

Rendez-vous sur le parking de Baral, il fait froid, comme d’habitude on est tous un peu à la bourre avec la tête dans le gaz. Le ¼ d’heure savoyard passé, le compte est bon, tout le monde est là, on décide de partir avec le Van de Pedram  (Hé oui, on aime le risque) et la voiture de Seb.

Petit crochet pour récupérer Fanch, petite pause habituelle à l’aire des portes de la Drôme, bref voyage tranquille.

12h00 et des poussières

Nous retrouvons Frou sur le parking. La riante cité de Carpentras nous accueille avec le soleil et la chaleur du sud. Notre premier match étant à 14h50, cela nous laisse le temps de manger, de nous changer, de passer aux gogs et de nous échauffer, on n’a pas envie de manquer notre première en D3, surtout avec notre nouvelle tenue de compèt’ !

20151024_143439

14h50

Match contre les Discjonctés :

Ce qui est bien quand on monte d’une division, c’est qu’on découvre de nouvelles équipes. Pour notre premier match du jour, nous rencontrons l’équipe de Dijon.

Arborant fièrement notre côté obscur (le Dahut-Garou), l’équipe se montre appliquée et  hausse son intensité après un début poussif. Notre défense nous permet de prendre rapidement le lead et de conclure le match sans trembler 10-7. Le coach est vachement content, nous aussi, on est rassuré, on est au niveau.

23ème victoire consécutive en indoor.

16h35

Match contre les Pongo

Ca faisait un moment qu’on n’avait pas joué contre les pongos en match officiel. Notre dernière confrontation nous avait laissé sur notre faim (match perdu au Grrrr après avoir eu 6 points d’avance). On avait bien regardé leur match précédent et mis en place une petite tactique pour bloquer leurs longues et leurs upsides, ce qui nous  permet de  prendr rapidement le break. Et puis les pongos reviennent à 8-9 dans le cap. Vont-ils nous refaire le coup de cet été ? Châu serre les fesses, mais au final, les poignets ne tremblent pas pour convertir notre dernière offense.

24ème victoire.

Fin de la première journée. On est rassurés par notre jeu et notre capacité à être au niveau. Notre défense pose toujours autant de problème à nos adversaires et notre jeu d’attaque se met en place.

Petit debrief apéritif chambre 102, on affine notre organisation entre 2 bières, tout semble rouler entre nous quand soudain la nervosité envahit la chambre. Les regards se croisent, anxieux, se jaugent, se mettent au défi : Pizza Pie ou Courte Paille et sa poire ?

Finalement, après moult tractations, on tire le Courte-Paille et bras dessus bras dessous gambadons en direction du restaurant.

On se rend compte que tous les Courte Paille du monde se ressemblent, car on a une curieuse impression de déjà vue (remember, l’année dernière à Pertuis). Chacun mange sa dose de viande, de pâtes, de frites et de haricots, on négocie la deuxième poire pendant que les Ziggles pointent le bout de leur bec pour eux aussi profiter de la chaleur et la convivialité du lieux.

20151024_222904

La nuit promet d’être réparatrice, on gagne une heure et notre premier match est à 10h45 le lendemain.

Dimanche 25/10

8h20

On se retrouve au petit dèj. RAS. Tout le monde a bien dormi. On part vers 9h15 pour le gymnase. Pour aujourd’hui, nous nous mettons en blanc. La classe quand même ces maillots

20151025_114602

10h45

Match contre les Ziggles

Notre premier vrai test contre une équipe expérimentée qui évoluait l’année dernière en D2. Le match est très intense, on se rend coup sur coup. Tout le monde s’arrache en défense et on assure nos attaques jusqu’à 8-8. Puis les Ziggles font le break dans les derniers instants. 10-8, cap à 12.

Et là, l’équipe ne lâche rien. Les Ziggles nous mettent une zone, on remonte le disque patiemment et après un nombre incroyable de passes devant la end zone et un point de 4 minutes, on parvient à marquer. 10-9, puis 10-10 après encore une belle défense. On sent qu’on peut faire quelque chose et que notre physique prend le dessus petit à petit. Chacune des équipes marque son point, 11-11, universe point avec un avantage pour nos amis niçois, car nous faisons le pull. Les Ziggles croient avoir marqué, mais un call au départ de la passe nous remet dans la partie. A la remise en jeu,  une mauvaise passe des Ziggles interceptée par Cabri nous donne l’espoir de conclure le match, mais le disque est droppé dans la zone.

Les Zig’ appellent alors un temps mort, probablement pour mettre en place un play. La tension est à son comble. Les Dahuts se boostent pour assurer la grosse D et rester en vie sur ce match. Le jeu reprend, les Zig’ essayent de passer mais d’une défense rageuse, Cris nous redonne la possession. Puis, dans une ultime attaque, Frou conclut la partie.

Score final 12-11, avec un cap interminable et intense (près de 25 mn).

25ème victoire.

Pas trop le temps de savourer cette victoire, notre prochain match pointe déjà le bout de son nez, surtout qu’avec notre cap à rallonge on a sacrément foutu le bordel dans le planning (‘scuse Fred).

13h50 (heure officielle, mais vachement plus tard en fait)

Match contre Ultimotte

C’est avec plaisir que nous découvrons une nouvelle équipe. Ce match est un match piège, après notre grosse performance contre les Ziggles. Mais nous gardons la même intensité tout au long du match et gagnons contre une équipe un peu amoindrie physiquement (ils étaient 7 dans leur roster).

26ème victoire.

Nous avons 3 matchs pour nous reposer et préparer notre dernier match contre les Monkeys, l’équipe la plus impressionnante de ce week-end, elle aussi invaincue.

14h25 (heure officielle du planning)

Match contre Monkey

Nous voulions terminer notre 10ème journée de championnat invaincus. Confiants dans notre jeu et notre physique, nous savions que pour gripper la machine de nos adversaires, nous devions livrer une grosse partie et défendre comme des malades.

La partie débute mal, les Monkeys sont très rapides, techniques et se connaissent par cœur. Ils prennent le lead et mènent 2-0, avant même que nous ayons pu nous mettre dans le match. Mais ce qui a fait notre force ce week-end, c’est de ne jamais rien lâcher. D’un coup, l’équipe met le turbo.

On défend comme des fous, nos attaques sont fluides, et on aligne 6 points de suite pour mener 6-2. Et c’est à ce moment que le match rentre dans une autre dimension.   Nous pensions avoir atteint le summum de l’intensité contre les Ziggles. Le match contre les Monkey fut 10 fois plus âpre et disputé.

Sans doute un peu émoussés par nos efforts de milieu de match, nous sommes moins précis et laissons revenir les Monkey point par point. Ca défend des deux côtés, les disques deviennent chers, chaque point est marqué au prix de nombreux efforts. Les Monkey reprennent l’avantage, 8-7.  On égalise. 8-8 cap à 9, avantage au Monkey qui attaquent. Sur la ligne, Frou motive les troupes « d’abord on pense à défendre ce disque, on verra ensuite pour l’attaque ».

Le pull, les Monkeys partent de leur ligne, les Dahuts ne leur laissent aucune opportunité de développer leur attaque, une passe mal ajustée et c’est le turn !

Frou prend un temps mort pour la dernière attaque. Le jeu reprend, on avance tranquillement, on arrive à 10 m de la end-zone, Fanch a le point au bout du disque, il voit un appel du fond de la zone, il prépare sa passe, il lance, il va y avoir point, c’est génial, on va gagnneeeeeeeeeerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr et … un hand block sorti de nulle part nous prive du point.

Sur le turn, les Monkey finissent par marquer sur un super upside. L’histoire retiendra le call de Cabri sur la dernière action, qu’il a fini par retirer car cela n’aurait pas changé l’issue du match. Quelle classe, président !

1ère défaite.

Nous nous retrouvons tous dans le huddle, un peu déçu d’avoir perdu, de ne pas avoir su tuer le match quand il le fallait et ainsi voir notre belle série d’invincibilité se terminer, mais super fiers d’avoir livré un tel match, et le sentiment d’avoir vécu un moment rare dans notre histoire d’équipe. Finalement, quand on vit des moments sportifs aussi intenses, peu importe au final le résultat (même si ça nous aurait fait plaisir de gagner). Juste un gros bravo au Monkey d’avoir eu la ressource de remonter et remporter ce match haletant.

Au final, on finit 3ème de la phase aller au goal average contre Ziggles. Le visage souriant des Dahuts buvant leur bière réparatrice après ce dernier match résumait bien la satisfaction d’avoir réussi nos débuts  en D3.

 

Division 3 – Zone C Points V. D. + Diff.
1 Monkey 15 5 0 51 29 22
2 Ziggles 14 4 1 58 38 20
3 Dahultimate 14 4 1 51 39 12
4 Pongo 12 2 3 47 43 4
5 Freevol 12 2 3 48 58 -10
6 Ultimotte 12 2 3 37 52 -15
7 Discjonctés 11 1 4 41 47 -6
8 Fumble One 10 0 5 27 54 -27
Tous les résultats de la phase aller

Le bilan est très positif, nous qui partions un peu dans l’inconnu avec quelques doutes sur notre jeu.

Il nous reste maintenant à confirmer pour les phases retour.